Équipes

 
 
 

Fondé en 1982, le Centre de recherche sur les infrastructures en béton est un centre de recherche financé par le FQRNT qui travaille au développement de nouveaux matériaux et de nouveaux outils permettant de prédire et d’améliorer la durée de vie des ouvrages neufs ou devant être réparés.

Le CRIB vise également à mieux estimer les coûts financiers, sociaux et environnementaux reliés à la construction et à l’entretien des infrastructures en béton. Les éléments de la programmation du CRIB s’inscrivent dans le cadre d’une politique de développement durable des ressources de la société.

En 2005, le CRIB regroupe plus de 200 membres, dont 27 chercheurs principaux répartis dans les établissements suivants :

 
  • Université de Concordia, Department of Building, Civil & Environmental Engineering
  • École Polytechnique, dép. des génies civil, géologique et des mines
  • Université de Montréal, faculté des arts et des sciences
  • Université de Sherbrooke, facultés de génie et des sciences
  • Université Laval, école d’architecture, facultés des sciences de l’administration et des sciences et de génie
  • Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)
  • McGill University, faculté de génie.

Ces équipes, multidisciplinaires et complémentaires, formées d’ingénieurs civils, d’ingénieurs géologues, de chimistes et de spécialistes en analyses économiques, travaillent sur les 3 axes de recherche suivants :

  • amélioration de la durée de vie des structures neuves;
  • optimisation de l’entretien et de la réparation des structures existantes;
  • développement durable et technologies innovantes.
 


Depuis sa création, le CRIB maintient des efforts de formation de personnels hautement qualifiés. Au cours des trois dernières années, plus de 250 étudiants de 2e et 3e cycles ont participé aux activités du regroupement. L’encadrement des étudiants reste un aspect particulièrement important de la mission du CRIB. En effet l’industrie de la construction se trouve à l’heure actuelle en pleine transformation, ce qui augmente de manière significative la demande pour des ingénieurs et des scientifiques qualifiés.

De plus, le CRIB collabore avec leurs partenaires industriels et gouvernementaux à la mise sur pied de nombreux projets de démonstration. Les chercheurs intensifient leur participation à divers évènements permettant de diffuser les connaissances. Notamment, grâce à son dynamisme et à son rayonnement international, le CRIB a été choisi par la Réunion internationale des laboratoires d’études sur les matériaux (RILEM) pour organiser en septembre 2006 une importante conférence sur le comportement des infrastructures en béton.

 

  L’Assemblée des chercheurs, qui se réunit deux fois l’an, est composée de l’ensemble des chercheurs et des représentants élus (représentants des professionnels de recherche, des étudiants de 2e et 3e cycles et des stagiaires postdoctoraux du CRIB).

Le bureau de direction, élu par l’Assemblée des chercheurs, est responsable de la répartition et de l’utilisation du budget annuel ainsi que de l’animation scientifique du Centre. Il vérifie annuellement le degré de participation de chaque membre afin de s’assurer que tous contribuent à l’effort collectif de recherche. Il se réunit au moins trois fois par année afin d’étudier et de coordonner les différentes propositions reliées aux demandes conjointes de subvention, aux cours intensifs, etc.

Chacune des thématiques de recherche du CRIB est placée sous la responsabilité d’un membre désigné du bureau de direction qui veillera à coordonner les activités scientifiques entre les membres.

Le conseil d’orientation revise périodiquement le programme de recherche et assure la synergie entre les progrès scientifiques, le développement et les besoins réels de la société. Ce conseil se réunit à tous les 18 mois avec le directeur et le comité de direction ainsi que les représentants des bureaux de la recherche des universités.